Amicale-Généalogie

 Page d'accueil                               Page précédente

Bienvenue
Amicale-Généalogie vous remercie de votre visite

Une Equipe
au service
du Généalogiste Amateur

La Petite Gazette Généalogique

 

Les monnaies françaises sous

l’Ancien Régime

Euro, franc, livre et sol…

     

Quelques monnaies au cours des siècles

Les monnaies d’argent

Ecu aux lauriers (13)
(6 livres)
29,488 g

Frappé de 1774 à 1792

Demi-écu aux lauriers
(3 livres)
14,744 g

Frappé de 1775 à 1792

1/5 écu aux lauriers
(24 sols)
5,835 g

Frappé de 1775 à 1790

1/10 écu aux lauriers
(12 sols)
2,948 g

Frappé de 1775 à 1790

1/20 écu
 à la vieille tête
(14)
(6 sols)
1,474 g
 

Frappé à Paris en 1779

1/20 écu au buste fort
(6 sols)
1,474 g
 

Frappé à Paris 
en 1782 et 1783
 

Les monnaies de cuivre

Sol
12,235 g

Frappé de 1777 à 1791

Demi-sol
(6 deniers)
6,117 g

Frappé de 1777 à 1791

Liard (15)
(3 deniers)
3,058 g

Frappé de 1777 à 1791

La Monarchie Constitutionnelle

Compte tenu de la quantité de monnaies circulante et leur brièveté dans le temps, les régimes de la monarchie constitutionnelle et de la Première République (Convention Nationale) n’eurent pas l’occasion de frapper beaucoup de monnaies.  

 Certaines ne furent plus fabriquées, mais on vit en revanche en apparaître d’autres: 2, 15 et 30 sols, sous la monarchie constitutionnelle.  

 Le tableau ci-dessous donne un récapitulatif des monnaies fabriquées entre la fin de la monarchie dite « absolue » et 1794.

A suivre... Olivier

   

 13 - On remarquera au revers de cet exemplaire, la mutilation des fleurs de lys… Ceci montre jusqu’à quel point certaines personnes pouvaient, à cette époque, pousser la haine pour la monarchie ! 

  14 - Cette monnaie, frappée uniquement à Paris et en 1779 (176 070 exemplaires), porte l’effigie de Louis XV : les nouvelles matrices à l’effigie de Louis XVI n’étant pas prêtes, le Roi, par lettres patentes du 22 août 1779, autorisa l’atelier de Paris, en raison du manque de petite monnaie, à se servir des poinçons encore existants. Seul fut changé le millésime. 

 15 - L’exemplaire représenté est un liard du Béarn de 1785

 

Bibliographie
-Victor GADOURY, Monnaies Française 1789-1983
-Frédéric DROULERS, Répertoire général des Monnaies de Louis XIII à Louis XVI. Ed. Copernic, 1987.

Photographies

Ouvrages cités ci-dessus
Différents sites Internet
Collection personnelle de monnaies.

 © 2001 - Amicale-Généalogie