Amicale-Généalogie

Page d'accueil                                Page précédente

AG

Une Equipe
au service
du Généalogiste Amateur

La Petite Gazette Généalogique

 

A la Une de nos Régions
Le XVIIéme siècle

SAINTONGE 25 Novembre 1608

SAINTES : Le lieutenant de police Geay va pouvoir régler ses comptes avec Philippe Guillery le fameux "Compère" qui non content d'écumer avec ses compagnons la région, le narguait depuis 4 ans : Guillery était allé le voir déguisé en poissonnier et en partant l'avait salué d'un "Au revoir Guillery vous salue !". Se précipitant à sa poursuite, le lieutenant avait trouvé les jarrets de ses chevaux coupés !
Le brigand, récemment emprisonné, est condamné à être roué vif avec ses compagnons.


MIDI-PYRENEES 12 Novembre 1614

MONTAUBAN : Il est 11 heures du soir un incendie éclate chez le drapier Mariet Viguerye, place Couverte.
Cette place abrite de nombreuses boutiques remplies d'étoffes et de substances éminemment combustibles comme le soufre...

Pour circonscrire le sinistre des charpentiers abattent les maisons menacées par les flammes. Mais le feu se propage tout autour de la place par les toits de torchis. Il n'y a plus qu'un recours pour étouffer les flammes, tirer le canon en tout sens et détruire tout le quartier. Le centre ville n'existe plus.


POITOU  10 Novembre 1616

 POITIERS : C'est en ce lieu que René Descartes termine avec les honneurs ses études à l'université. Jeune bachelier, licencié en droit civil et canon, il a 20 ans.


ILE DE RE 17 Novembre 1627

La flotte Anglaise, commandée par Le Duc de Buckingham est repartie pour l'Angleterre. Le Duc était venu soutenir les protestants de La Rochelle contre le roi. Ses 100 vaisseaux et ses 5000 hommes n'auront pas eu raison de la résistance du gouverneur de l'île Jean de Toiras et des efforts de Richelieu.


AUNIS 1er Novembre 1628

 LA ROCHELLE  : Louis XIII fait son entrée dans une ville épuisée par un an de siège. Il ne reste plus que 4000 habitants survivants ; 15000 morts témoignent de l'atrocité des  privations. Depuis plusieurs mois en raison du blocus décrété par Richelieu, les habitants en étaient réduits à se nourrir de coquillages et d'herbes.
Trois jours après, La Rochelle cessait d'être un état dans l'état.


ROYAUME de FRANCE 29 Novembre 1688 

Les besoins en hommes augmentent avec la reprise de la guerre, Louvois institue les milices provinciales : un moyen d'offrir au roi une armée auxiliaire. Les intendants devront lever dans chaque paroisse des hommes pris parmi les célibataires de 20 à 40 ans. Equipés et payés par la paroisse, les miliciens engagés pour 2 ans assurent la garde des villes et places fortes, mais ils peuvent être appelés à servir hors de la province.


Haut de page                                                                                                                  Evelyne  

Sources : Chroniques de la France Editions Chroniques 1987

© - 2001 - Amicale-Généalogie