Amicale-Généalogie

 

Page d'accueil                          Page précédente

AG

Une Equipe
au service
du Généalogiste Amateur

La Petite Gazette Généalogique

 


 

 


Invasion d'insectes...

Cette année 1708, à Champignolle, il y a paru une grande quantité de tars ou cautelières qui sont des bêtes noires qui ressemblent assez aux grillons mais plus grosses.
Elles ont porté un si grand dommage aux grains, surtout aux orges, qu'elles en ont perdu le quart dans certains endroits, faisant des cernes sous terre de la largeur d'un grand cuveau et rongeant la racine du grain en sorte que ces places devenoient jaunes et desséchées comme si le feu y eut passé.
Ce dégat fini quand le grain monta en tuyau de demi-pied et qu'il fut renforcé après quelques pluies.

Colette

vwvwvwv

Oh ! Sacrilège !

Claude de JUGNY de Payns, paroisse de Saint Lyé, a proféré au sujet des reliques
de Saint Lyé, ces paroles :"Les os de Saint Lyé ne sont pas fort gras pour faire
grasse souppe”
Il fut comdamné à un écu d’or et une livre de cire.

vwvwvwv

Choquant...! ! !

Jean VELUYAT de Nuisy (Marne) a eu un dimanche de l'an mil quatre cent quatre vingts, dans l’église, une dispute qui a
causé grand trouble et grand scandale avec Antoine d’ANTENAY, seigneur du dit lieu
et avec sa femme et leur a montré son derrière. A raison de ces faits, il a été
constitué prisonnier et condamné envers la partie plaignante à une amende de 100 sous tournois (le seigneur réclamait 100 livres) et envers l’officialité, une amende de 10 sous tournois et d’ une livre de cire.

vwvwvwv


Désastre sur les cultures...

Cette année 1711, à Champignolle, les mois de juin et juillet, les bleds et surtout les seigles furent gâtés très considérablement par des insectes qui coupoient l'épi au noeud qui joint à la paille. On ne découvroit point quelle sorte d'insecte c'étoit.
Le matin on trouvoit quantité de tuyaux de paille tout droit et le chaton de l'épi tombé au dessous. Cela dura jusque après que le grain fut formé. Cela en diminua la récolte d'un demi quart.

vwvwvwv

Un curé bien respectueux des règles...

Je soussigné, prêtre curé de la paroisse de Mêne (Measnes, Creuse), certifie que l'édit du Roy Hanri second de 1550 a été publié au prône de mes messes paroissiales le dimanche qui a précédé les quatritemps de chaque saison de cette présente année à Mêne.
Le premier décembre 1756

Amicale-Généalogie

vwvwvwv

On peut en user, mais pas en abuser...

Vers l'An mil cinq cent, Messire Pierre LEFEVRE vicaire de ChaumesnilL étant pris de vin est allé un dimanche soir au lupanar de Troyes et voulait y passer la nuit.
Certains compagnons l’ayant trouvé en ce lieu lui ont enlevé ses vêtements et l’ont conduit à la prison du roi.
Il fut comdamné À 60 sous tournois et 3 livres de cire.

vwvwvwv

Un seul suffit ! ! !

Marguerite fille du défunt Jacquin MALOT, de MOLINS a en l'an mil quatre cent quatre vingt sept, contracté mariage avec deux hommes : Jean POULAIN, de Magnicourt, son fiancé et Colinet BRULEY de Pougy son promis.
Un écu d’or lui fut infligé..

   Marie France

Auteur - 2001 - Amicale-Généalogie