Amicale-Généalogie

Page d'accueil                                Page précédente

AG

Une Equipe
au service
du Généalogiste Amateur

La Petite Gazette Généalogique

 

A la Une de nos Régions
Le XVIIéme siècle

MIDI-PYRENEES  13 Juin 1600

TOULOUSE : Les charpentiers de Lectoure et Saint-Clar, accusés d'être pestiférés, présentent leurs griefs devant le tribunal. Ils sont vingt-deux à espérer pouvoir se mêler à la population.
Le métier de charpentier, il y a encore peu de temps, était réservé aux lépreux peu atteints, appelés cagots, qui avaient obligation de loger hors des villages. Les artisans qui supportaient mal leur état de parias, voulurent participer aux fêtes populaires, mais furent rejetés par les habitants. Il est vrai aussi que " cagot " en Languedoc signifie " Chien de Goths " et désigne les descendants d'hérétiques, redoutés et méprisés. C'est un autre motif de haine contre lequel la faculté ne peux rien.


SAVOIE 6 Juin 1610

ANNECY : François de Sales et Jeanne de Chantal fondent une nouvelle congrégation religieuse : Les Visitandines. Ces religieuses tournées vers le monde partageront leur temps entre la prière et la visite aux malades. Elles accueilleront, en outre, des laïques pour des retraites de quelques jours. Très vite on reprochera aux fondateurs de cet ordre de se tenir à mi-chemin entre le monde religieux et le monde laïque.


TOURAINE  Juin 1611

BLOIS : Il est 6 heures du soir au clocher et le soleil donne encore sur les vignobles qui grimpent aux coteaux, la cloche sonne ses 6 coups et les vignerons qui l'ont entendue se redressent. D'un même geste, ils saisissent une pierre et la frappent sur la bêche que, dans leur jargon, ils appellent le " tintamarre ". Le bruit monte et se répercute au-dessus des villages pour que les hommes cessent le travail. Le temps n'est plus où l'on restait dans les vignes jusqu'à la nuit noire.


PROVENCE  1er Juin 1614

LES BAUX-DE-PROVENCE : Le duc de Guise est tué accidentellement au cous d'une inspection.


NORD 3 Juin 1626

AMIENS : Le jeune duc de Buckingham a montré avec une rare impétuosité l'intérêt qu'il porte à la reine. Envoyé du roi d'Angleterre, il participait hier soir à une réception ; après le dîner, alors que la cour se promenait dans le parc, l'Anglais se trouva soudain seul en compagnie d'Anne d'Autriche. Perdant la tête, il se précipita sur elle, la poussa sur l'herbe, retroussa ses jupes et tenta de la déshonorer. La reine effrayée, appela au secours et sa suite accourut. On devait  apprendre alors que l'impudent lui avait écorché les cuisses avec les broderies de ses chausses. Anne a regagné ses appartements fort mécontente.


PERIGORD 1er Juin 1637

SAUVETAT-DU-DROPT : Le lieutenant général de Guyenne, le duc de La Valette, réprime la révolte des croquants : 1.200 paysans sont massacrés au cours des affrontements. 


LANGUEDOC  29 Juin 1645

MONTPELLIER : Les femmes des artisans de la ville se révoltent. Armées de haches, elles attaquent les émissaires envoyés par le gouverneur pour la levée des impôts


LANGUEDOC 27 Juin 1652

TOULOUSE : Craignant une épidémie de peste, les magistrats ordonnent la fermeture des portes de la ville.


PROVENCE 16 Juin 1666

MARSEILLE : Publications de lettres patentes sur l'agrandissement de la ville.


PROVENCE 7 Juin 1671

NICE : Grande procession de flagellants.


AQUITAINE  10 Juin 1671

 BORDEAUX : Colbert crée la Compagnie privilégiée des négociants de Bordeaux. Désormais le commerce avec les colonies françaises d'Amérique est interdit aux marchands étrangers et réservé aux seuls Bordelais


PROVENCE Juin 1696

MARSEILLE : Depuis un an qu'à été promulguée l'ordonnance accordant une récompense de 10 écus à tout habitant arrêtant un mendiant surpris flagrant délit de vol pour le remettre aux chasse-gueux l'effectif des va nus pieds ramenés à l'hospice de la charité est monté jusqu'à 1200. Créé en 1622 le quartier du Panier sous l'égide de Vincent de Paul pour lutter contre la mendicité, l'institution loge et nourrit ces pauvres hères. C'est là que sont également déposés, les enfants et les adultes qui travaillent durement, en échange de leur entretien, selon leurs capacités, dans les ateliers de tissage, de menuiserie et de calfatage. Et attention à la discipline, sinon gare au nerf de bœuf !


Evelyne                  

Sources : Chroniques de la France Editions Chroniques 1987

© - 2001 - 2004 - Amicale-Généalogie