Amicale-Généalogie

 

Page d'accueil                          Page précédente

AG

Une Equipe
au service
du Généalogiste Amateur

La Petite Gazette Généalogique

 


 

 


Jeux interdits...

En l'an mil quatre cens soixante quatre, une amende de 2 livres de cire est infligée à Messire Pierre BODIER, prêtre , pour avoir joué aux cartes à Bouilly, jusqu'à 10 ou 11 heures de la nuit.
Défense lui est faite sous peine d'excommunication et 100 sous tournois d'amende de jouer à l'avenir à ce jeu.

vwvwvwv

La vantardise est un vilain défaut...

En l'an mil quatre cens cinquante sept, l'accusé François MELLIN, prêtre demeurant à Brienne, a pour maîtresse une femme mariée ; de plus, il s'est vanté d'avoir connu plus de 18 filles et femmes mariées de Brienne, ce qui a causé un tel scandale que des femmes voulaient le battre...

vwvwvwv

Pour quelques épis de blé...

L'an mil quatre cens soixante cinq.
Une amende a été infligée à Laurent FLEURY, clerc, non marié pour avoir à l'aide d'une serpe coupé la queue à une vache appartenant à Simon MARIE qu'il avait trouvée dans les blés de son père 


La femme est bien peu de chose...

En septembre de l'an mil quatre cens cinquante sept, Jean COURCIER de Sézanne (Marne), accusé d'avoir échangé sa femme avec un tonnelier pour une certaine quantité de tonneaux vides, nie le fait et est renvoyé de la poursuite.

vwvwvwv

De quoi je me mêle !...

Jean GROSOS, clerc, demeurant à Méry sur Seine, avoue qu'une nuit de l'an mil quatre cens cinquante cinq, il entra à l'hôtel-Dieu dudit lieu où se trouvaient plusieurs mendiants parmi lesquels il y avait un homme et sa femme qui étaient couchés dans le même lit. Il s'approcha d'eux et dit à la femme : - "Par le sang de Dieu, sanglante paillarde, vous vous lèverez d'avec votre ribault".
La femme ainsi apostrophée lui envoya un coup de pied en pleine figure.
GROSOS riposta par des coups de bâton. L'official lui inflige 20 sous d'amende

vwvwvwv

Marie France  

Auteur - 2001 - Amicale-Généalogie