Amicale-Généalogie

Page d'accueil                                Page précédente

AG

Une Equipe
au service
du Généalogiste Amateur

La Petite Gazette Généalogique

 

 

Quelques annotations 
relevées dans les registres paroissiaux  

GUÉMENÉ  PENFAO   le 25 mai 1680      

  La Cour faisant droit sur la remonstrance et conclusion du procureur général du royaume et  conformément  aux précédents arrests et règlemens de la dite cour, a ordonné et ordonne que les habitants de chaque paroisse, village ou bourg de cette paroisse nouriront leurs pauvres et que pour cet effet ils s’assembleront en corps politique pour délibérer de la manière la plus aisée pour eux, et qu’il leur sera la moins à charge pour les abayes, prieurez, collèges et chapitres qui d’ancienne fondation sont obligéz faire aumosnes publiques, seront tenus de mettre aux mains des marguilliers des paroisses où les dis abbayes , prieuréz et collèges sont situéz ou autres personnes qui par délibération en corps politique auraient la direxion des pauvres, le nombre de grains ou espèces qu’ils sont obligéz de donner pour les aumosnes  ou de leur faire fournir en argent la valeur dicelles ainsy qu’il est porté par les loixs de leur fondation et en cas que les dis grains ou espèces ou argent soit plus que suffisans pour l’entretien et nourriture des pauvres, des hopitaux généraux les plus prochains des dis abbayes, prieuréz et collèges, qu’à la nourriture des pauvres des paroisses voisinnes qui seront desja trop chargées de leurs pauvres faict la ditte cour très expres commandements à tous vagabons pauvres mendians de se retirer dans les lieux d’où ils sont incontinent  après la publication du présent arrest, faute de quoy permet à toutes personnes de les apréhender, de  conduire  devant les prochains juges des lieux pour sur la déposition de deux ou plusieurs tesmoings et condamnéz au fouët pour la première fois et en cas de récidives à servir le roy dans des galères come forçast, fait très expresives  inhibitions et défenses à toutes personnes de quelque qualité et condition quelles soient de donner retraitte audis vagabons sur les p. ?   qui y eschéent : ordonne pareillement laditte cour que les pauvres et mandians qui voudront faire pèlerinage aux lieux saints qui sont dans cette paroisse prendront attestation de leur recteur et du juge de police du lieu d’où ils partiront faute de quoy ils seront punis de peines cy dessus comme vagabonds, et que le présent arrest sera lu et publié dans toutes les audiances de Juridictions et aux prosnes des grandes messes des paroisses de cette province à ce que personne n’en ignore. 

Fait en parlement a Vennes le 24 mai mil six cent quatre vingt.
Signé Leclerc Monsieur Phelypeaux, premier président 
Monsieur de Brchand raporteur à Vennes
Chéz la veuve Vatar et morice Imprimeur du Roy et de la Cour.

(Source : 
Registres Guéméné Panfao

Elisabeth           

 © 2001-2003 - Amicale-Généalogie ™