Amicale-Généalogie

Page d'accueil                                Page précédente

AG

Une Equipe
au service
du Généalogiste Amateur

La Petite Gazette Généalogique

 

 

Quelques annotations 
relevées dans les registres paroissiaux
 


 

 


Les accidents de.... charrette

 L'an 1696 le 12 janvier, jé soussigné cy inhumé dans le cimetière de St Parres le corps de Nicolas MOQUERIE qui a été tué par accident de sa charrette. Il étoit natif de Buchère et domestiques des dames religieuses Ursulines. Il a été inhumé en présence de Dame Barbe Thomas soeur chez lesdittes religieuses, laquelle a signé la minute

vwvwvwv

 Le quatre septembre 1754 a été trouvé au dit lieu le Grand Chemin, un cadavre écrazé sous sa voiture, du nom d'Antoine dit rafleur né en Allemagne suivant la déclaration qui en a été faite après les formalités de la justice de Lavau observées.

vwvwvwv

Cejourd'hui 22 décembre 1754, j'ay Prêtre Curé soussigné inhumé dans le cimetière le cadavre de Joseph MARINOT manouvrier demeurant à St Benoist sur Seine, époux de Anne GOUSSIER, tué par accident le jour d'hier sur le pavé du Pont Hubert par la roue de la voiture sur laquelle il étoit monté et dont il est tombé

 

 
Les noyades

  L'an 1699 le trois mars, j'ay unhumé dans le cimetière de St Parres le corps d'Edmée DOSSOT qui s'est noyée par accident dans le puits du presbitaire ainsi qu'il paroit par le procès verbal et l'information faite pour le sujet et ensuite de la main levée faite dudit corps, laditte information faite en présence de Mtr Nicolas FEUILLET mtre d'école, Antoine GROS procureur qui ont signé la minute et de Mtre Pierre GAUTHIER qui a déclaré ne savoir signer.

vwvwvwv

  L'an 1701 le 15 février je soussigné ay inhumé dans le cimetière de St Parres le corps d'un garçon trouvé dans la rivière de Seine proche le grand pont sur la justice des Dames religieuses de Foicy. Laquel cadavre m'a été amené sur une charette et par les chevaux des dittes Dames par Charles PAYNOT leur valet qui m'a dit le procès verbal qui avoit été fait par les justiciers des dittes Dame et permission de l'inhumer

 vwvwvwv

 

 

Amicale-Généalogie                   

Amicale-Généalogie                     

 


Quand l'aumône devient  meutrière... 

L'an 1694 le neuvième d'avril, je soussigné ay inhumé dans l'église de St Parres le corps de Jean ADENET fils de feu Claude ADENET de cette paroisse. J'ay aussi inhumé au cimetière de cette paroisse les corps de Anthoine et Edme BRECHET tisserand à Troyes frères et enfants de Jean BRECHET aussi tisserand audit Troyes et Marie fille de Jean GUBELIN vigneron demeurant à Crené et une veuve que l'on du l'appeler la veuve GUENELON  de la paroisse de St Martin Faubourg de Troyes. Lesquels deffunts ont esté étouffées et écrasés dans une grande foule de peuple assemblée devant la grande porte et dans la cour des Dames religieuses de Foicy du jour d'hier dans le temps de qu'elles faisoient faire l'aumone et distribuer du pain aux pauvres tant de la ville que des environ de Troyes.
Lesquels cinq corps j'ay levé dans la cour desdittes Dames religieuses, ensuite de quoy je les ay inhumés en présence de Jean POURILLE oncle dudit ADENET et Marie POURILLE sa mère et ledit Jean BRECHE père desdits Antoine et Edme BRECHE qui ont tous déclaré ne savoir signé de ce enquis.

vwvwvwv
Amicale-Genealogie

 

 © 2001 - Amicale-Généalogie